Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Métaux des crématoriums : un sénateur spécialiste du funéraire « découvre » le problème

Jean-Pierre Sueur. (capture d’écran d’une vidéo de Public Sénat)

Jean-Pierre Sueur, sénateur spécialiste des questions funéraires, dit avoir tout ignoré, jusqu’en janvier dernier, de la valorisation des métaux extraits des cendres. Philippe Gosselin et Jean-René Lecerf, autres spécialistes du funéraire, sont quant à eux muets sur le sujet.

Peut-on être un spécialiste reconnu des questions funéraires depuis quelques décennies et tout ignorer de la valorisation des métaux extraits des cendres des crématoriums, jusqu’à ce qu’une émission de télévision évoque le sujet il y a un mois (France 3, Pièces à convition, 22 janvier 2020)  ?

Jean-Pierre Sueur est un grand ponte du funéraire. Député puis sénateur socialiste du Loiret, il a commencé à s’intéresser au sujet il y a plus de 35 ans : sa première question écrite sur ce thème remonte à 1983, à l’Assemblée nationale. Depuis cette date, il a posé au moins 68 questions écrites relatives à l’activité funéraire : sur la formation des élus dans le domaine funéraire, les frais funéraires, la liberté de choix d’un prestataire de pompes funèbres, la création de chambres funéraires, la crémation, les sites cinéraires privés, la disposition des cendres, etc.

Il est l’auteur d’un rapport parlementaire et de deux projets de loi sur le funéraire : celle du 8 janvier 1993 et celle du 19 décembre 2008.

Reconnu comme l’élu le plus compétent en la matière, il est invité dans des colloques, des salons, régulièrement interviewé par les revues spécialisées ou consultées par des associations comme la Fédération crématiste de France.

Son site Internet personnel témoigne de son intérêt et de son activité en la matière (voir cette page).

Maire d’Orléans de 1989 à 2001, « il a présidé l’agglomération au moment où a été décidé la création du crématorium de Saran », dans la banlieue d’Orléans, indique un de ses collaborateurs.

Nous lui avons demandé depuis quand il est au courant de la valorisation des métaux extraits des cendres des crématoriums. […]

L’enquête complète dans Déchets Infos n° 190.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ?

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ? Trois collectivités ont subi récemment des décisions judiciaires annulant leur délibération fixant le taux de taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) ou leur grille tarifaire [ Lire la suite ]

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris Le ministère de l’Ecologie reconnaît que l’objectif de fin des emballages en plastique à usage unique, fixé pour 2040 par la loi anti-gaspillage (AGEC), est [ Lire la suite ]

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets Cartouches de gaz, aérosols, teintures, encres et produits à base d’hydrocarbures font désormais partie du périmètre. La filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) applicable aux [ Lire la suite ]

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE L’achat, s’il se fait, devrait aboutir d’ici au moins « 6 à 9 mois ». Le nouvel ensemble pourrait représenter, à terme, près de 50 % du marché du [ Lire la suite ]

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions Un rapport publié par le ministère de l’Ecologie souligne le manque de données sur les impacts environnementaux des emballages en plastique à usage unique, de [ Lire la suite ]

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse La promesse de campagne d’Emmanuel Macron de « permettre 100 % de plastique recyclé d’ici 2025 » est transcrite dans les textes de manière non contraignante. On se souvient [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème