Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Nicolas Hulot, ministre des conflits d’intérêts

Le ministre ne peut pratiquement pas prendre une décision dans le domaine des déchets sans être en conflit d’intérêts.

Le ministre de la Transition écologique ne peut pratiquement pas prendre une décision dans le domaine des déchets sans être en conflit d’intérêts avec des financeurs de la fondation qu’il a créée, et dont il est toujours « administrateur à vie ».

Le Canard enchaîné (16 août 2017) s’en est amusé mais la situation est encore pire que ce que le palmipède a révélé : Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique mais aussi créateur de la fondation éponyme — la Fondation Nicolas Hulot, aujourd’hui Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) — nage en plein conflits d’intérêts, en particulier dans le domaine de la gestion des déchets. Et pour cause : plusieurs de ses fondateurs, administrateurs et « partenaires mécènes » y exercent leur activité, soit directement, soit via certaines de leur filiales ou via des éco-organismes dont ils sont actionnaires et contributeurs.

Certes, Nicolas Hulot a démissionné le 17 mai de la présidence de la FNH, après sa nomination comme ministre. Mais il en reste, selon les statuts, « administrateur à vie ».

Il a aussi « renoncé à exercer ses fonctions d’administrateur » tant qu’il resterait ministre, indique la fondation. Mais les statuts n’ayant pas été changés […].

L’article complet dans Déchets Infos n° 120.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

TGAP : une hausse prévue dès 2018 ?

TGAP : une hausse prévue dès 2018 ? Un amendement LREM adopté lundi 9 octobre en commission accentuerait dès le 1er janvier 2018 la hausse de la TGAP et réduirait les réfactions. La TVA à [ Lire la suite ]

PLF 2018 : tours de passe-passe budgétaires

PLF 2018 : tours de passe-passe budgétaires Le gouvernement affiche des chiffres en hausse pour l’Ecologie dans le PLF 2018. Mais certaines augmentations serviront à payer des engagements passés. Et les emplois [ Lire la suite ]

Textiles : les soutiens vont un peu augmenter

Textiles : les soutiens vont un peu augmenter Les opérateurs de tri des textiles vont toucher 17,5 €t/tonne de plus pour 2017, alors que le « coût net du tri » a augmenté de 30 à 35 €. [ Lire la suite ]

Economie circulaire : la feuille de route démarre le 24 octobre

Economie circulaire : la feuille de route démarre le 24 octobre Le Conseil national des déchets devrait être transformé en un Conseil national de l’économie circulaire. Un « panel restreint d’ambassadeurs de l’économie circulaire » va être créé. [ Lire la suite ]

Agréments DEA (mobilier) et DDS : un calendrier très serré

Agréments DEA (mobilier) et DDS : un calendrier très serré On attend toujours la publication des cahiers des charges des filières des DEA et des DDS. Les discussions sur les nouveaux contrats types commencent à [ Lire la suite ]

DDS : le projet de barème encore revu

DDS : le projet de barème encore revu Les collectivités devraient toucher entre 1 060  et 3 020 € par an et par point de collecte à partir de 2018, selon les tonnages collectés. L’expérimentation sur [ Lire la suite ]

Archives

Nouveau : il est possible d'accéder à tous les anciens numéros de Déchets Infos en souscrivant à l'option d'accès aux archives.

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

Suivre Déchets Infos sur Twitter :


Dossier thématique biodéchets

Les principaux articles de Déchets Infos consacrés à la gestion des biodéchets sont réunis dans un dossier thématique consultable en ligne ici.

Toujours en accès libre

Incinération : le grand débat en arrière L’article « Faut-il brûler les incinérateurs » paru en février 2015 dans Alternatives économiques a suscité une réponse de l’ONG Zero Waste France (ZWF), sous la forme d’une « lettre ouverte » publiée sur son site Internet. Les arguments avancés par ZWF ramènent le débat quelques années en arrière. Nous y répondons point par point dans cet article en accès libre.
Déchets Infos apprécie et soutient le travail de son confrère belge Incidences, la lettre de l'environnement.
Déchets Infos apprécie et soutient (aussi) le travail de son confrère Habitat & Collectivités Locales.
Menu