Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Romainville : il n’y a « pas de projet alternatif crédible », selon le Syctom

Les audits réalisés par l’Ineris et le bureau d’études EREP reconnaissent globalement le sérieux du travail réalisé par le Syctom et son délagataire Urbaser. Mais ils recommandent quelques aménagements ou compléments. Le comité syndical du Syctom prendra sa décision sur le devenir du projet le 19 décembre prochain.

 

Les rapports des audits sur le projet d’usine de tri mécano-biologique (TMB) et de méthanisation de Romainville ont été rendus courant octobre. Ces audits avaient été proposés au printemps dernier par le Syctom de l’agglomération parisienne, maître d’ouvrage, suite à la montée de l’opposition au projet. Ils avaient été confiés, après appel d’offres, à l’Ineris (pour l’étude de danger et pour l’étude d’impact) et au bureau d’études suisse EREP (pour les questions relatives au compost et au biogaz), le tout sous l’œil attentif d’un garant chargé de veiller au bon déroulement de la concertation et à la stricte neutralité des audits.

La suite est réservée aux abonnés. Si vous êtes abonné, rendez-vous dans l’espace abonné, à gauche de la fenêtre, et indiquez votre login et votre mot de passe.
Article paru dans Déchets Infos n° 11.
Plus de renseignements sur l’abonnement ici.

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ?

Emballages ménagers : les soutiens seront-ils réévalués en 2023 ? Citeo refuse de voir le barème augmenter l’an prochain, malgré une étude de l’Ademe qui montre une hausse importante des coûts de collecte et de [ Lire la suite ]

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude)

Sécheurs de biodéchets : toujours pas des composteurs (malgré une étude) Un fabricant de sécheurs de biodéchets se prévaut d’une étude de l’INERIS pour affirmer que ses sécheurs pourraient produire du compost à partir de déchets [ Lire la suite ]

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation

Tri à la source des biodéchets : le coût de la généralisation Le coût supplémentaire pour les collectivités pourrait être de 15 à 30 €/habitant/an, partiellement compensé par des économies réalisées notamment sur les OMR. Certaines hypothèses de l’étude [ Lire la suite ]

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question

Huiles minérales : la valeur juridique des contrats-types en question Le Conseil d’Etat considère que l’arrêté d’agrément de Cyclevia, l'éco-organisme des huiles minérales, n’a pas de portée réglementaire. Les auteurs du recours en déduisent que [ Lire la suite ]

// Exclusivité "Déchets Infos" // Filière PMCB (bâtiment) : le cahier des charges validé et signé

// Exclusivité Des objectifs de collecte ont été ajoutés au projet initial, ainsi que des obligations de soutiens pour les zones de réemploi et de traçabilité. Les [ Lire la suite ]

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ?

Redevance DSREP : l’Ademe doit-elle être au service des éco-organismes ? Les éco-organismes requérants voudraient que la direction de suivi des REP de l’Ademe (DSREP) travaille « au service exclusif » des éco-organismes et qu’elle justifie de l’usage [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos