Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

REP : la difficile mise en place des fonds réparation

Les difficultés ne manquent pas pour la mise en place des premiers fonds réparation. (photo : Michal Jarmoluk via Pixabay)

Les éco-organismes de plusieurs filières de REP vont devoir financer la réparation des produits de leur périmètre, dans le cadre des fonds réparation. Mais leur mise en œuvre concrète risque d’être délicate, avec la possibilité de plusieurs effets pervers.

L’année 2022 devrait théoriquement être celle de la mise en place, par les éco-organismes, des premiers « fonds réparation », qui doivent rendre moins coûteuse la réparation des produits soumis à la responsabilité élargie des producteurs (REP).

Les fonds ont été créés par la loi anti-gaspillage et pour l’économie circulaire (AGEC ; article 62 modifiant l’article L541-10-4 du Code de l’environnement). Leur objectif est d’augmenter la proportion de produits qui seront réparés au lieu d’être jetés, et donc d’allonger la durée de vie moyenne des produits, ceci permettant de réduire ou de ralentir la production de déchets et d’économiser des ressources.

La filière des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) devait en principe, comme d’autres (articles de bricolage et de jardin, articles de sports et de loisir, jouets), mettre en place ses fonds réparation à compter du 1er janvier, mais les pouvoirs publics ont considéré que les dossiers de demande d’agrément présentés par Ecologic et Ecosystem étaient incomplets sur ce point. Pour cette raison et quelques autres, l’agrément délivré à ces deux éco-organismes le 31 décembre dernier ne l’est que pour une durée d’un an, jusque fin 2022. Les discussions entre les pouvoirs publics et les éco-organismes vont se poursuivre ces prochaines semaines pour faire avancer ce dossier. Selon un proche du dossier, il n’est pas exclu que si les discussions aboutissent, de nouveaux agréments prennent le relai avant la fin 2022.

Il faut reconnaître que si le principe des fonds réparation est séduisant, leur mise en œuvre concrète est assez complexe et peut générer quelques effets non souhaités, voire indésirables.

Nous examinons ici les modalités d’application envisagées pour les DEEE, mais les mécanismes — et leurs éventuels effets indésirables — peuvent être grosso modo identiques pour les autres filières. […]

Quelle enveloppe financière minimale, avec quelle progression ?
Qui doit payer quoi ?
Aider quelles réparations, et comment ?
Un risque inflationniste
Une labellisation « ticket d’entrée » ?
Financer toutes les réparations ou seulement certaines d’entre elles ?
Comment mettre en œuvre la progressivité des fonds ?

Conflits d’intérêts, toujours…

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 221.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Chapelle Darblay : une étape de plus vers la reconversion

Chapelle Darblay : une étape de plus vers la reconversion Si le projet de production de PPO (papier pour ondulé) arrive à son terme, il intensifiera la demande française en carton brun récupéré et en [ Lire la suite ]

Filière PMCB (bâtiment) : un projet de cahier des charges très « doux »

Filière PMCB (bâtiment) : un projet de cahier des charges très « doux » La prise en charge des déchets de PMCB collectés en mélange par les collectivités pourrait être reportée à 2024. Plusieurs autres dispositions du projet de [ Lire la suite ]

Huiles minérales : l’agrément de Cyclevia contesté en justice

Huiles minérales : l’agrément de Cyclevia contesté en justice La Chambre syndicale du reraffinage et Eco-Huile reprochent notamment à l’arrêté d’agrément de porter atteinte à la liberté du commerce et au secret des affaires, [ Lire la suite ]

Plastiques et décharges : Emmanuel Macron survend une solution déjà annoncée et à moitié financée

Plastiques et décharges : Emmanuel Macron survend une solution déjà annoncée et à moitié financée Le président-candidat Emmanuel Macron a annoncé la « fermeture » de « 50 grandes décharges à ciel ouvert ». Or celles-ci sont déjà fermées depuis des années et leur « [ Lire la suite ]

Déchets plastiques : pourquoi la France et l’Europe font partiellement fausse route

Déchets plastiques : pourquoi la France et l’Europe font partiellement fausse route Selon l’OCDE, les autorités locales et nationales sont les principales responsables des disséminations de plastiques dans l’environnement, bien plus que les consommateurs. Et la majorité [ Lire la suite ]

TMB et biodéchets : la QPC rejetée

TMB et biodéchets : la QPC rejetée Le Conseil constitutionnel argumente curieusement sur la libre administration des collectivités, et pas du tout sur la rupture d’égalité devant la loi et l’incompétence négative. Le [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos