Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

DDS : le cahier des charges est corrigé mais l’agrément pourrait tarder

Les collectes de DDS en déchetteries se sont arrêtées la semaine dernière.

EcoDDS dit avoir complété et clos son dossier de demande d’agrément le 16 janvier. Mais selon Amorce, ce dossier pourrait ne pas être satisfaisant aux yeux des pouvoirs publics et l’agrément pourrait mettre du temps à être conclu.

Les pouvoirs publics ont corrigé par un arrêté modificatif (à paraître au Journal officiel d’un jour à l’autre) le cahier des charges d’agrément de la filière des déchets diffus spécifiques (DDS : peintures, solvants, produits phytosanitaires, produits chimiques divers…). Cet arrêté rectifie une erreur que contenait le cahier des charges concernant le calcul des provisions que doit constituer l’éco-organisme (voir Déchets Infos n° 152 ; ). Dans la foulée, le 16 janvier, EcoDDS a communiqué au ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) un document de 10 pages censé compléter et clore son pré-dossier de demande d’agrément de plus de 200 pages déposé le 30 novembre 2018. Mais à en croire diverses sources, il se pourrait fort que l’agrément lui-même tarde à venir.

Le document transmis par EcoDDS laisse lui-même un peu perplexe. En particulier, il n’évoque en rien la question des provisions pour charges futures, qui était pourtant le sujet justifiant, aux yeux d’EcoDDS, qu’il ne pouvait jusqu’à présent pas demander formellement d’agrément. Il faut donc croire qu’ en matière de provisions, tout ce que propose EcoDDS se trouvait déjà dans sa pré-demande d’agrément du 30 novembre. Et du coup, on se demande pourquoi EcoDDS n’a pas indiqué formellement, dès le 30 novembre, que ce document était une demande d’agrément en bonne et due forme… […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 153.

Dans le même dossier :
 Un bras de fer juridique entre EcoDDS, les pouvoirs publics et les collectivités
Une situation de blocage inédite
Le drôle de jeu de l’Association des maires de France
L’étrange changement des statuts d’EcoDDS


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Déchets Infos n° 276 — 12 juin 2024

Au sommaire du numéro 276 de Déchets Infos (12 juin 2024) Enquête • Consigne plastique : l’introuvable étude sur les...

Consigne plastique : l’introuvable étude sur les impacts environnementaux

Une étude prévue par la loi AGEC aurait dû être publiée par l’Ademe en 2020, puis en 2023. Aujourd’hui, on...

Bonus-malus emballages : la position des associations de collectivités

La plateforme des associations demande des aides supplémentaires pour les collectivités qui mettent place les principaux leviers d’amélioration des performances....

Biodéchets : retours sur une expérience de collecte en apport volontaire

La société Les Alchimistes a collecté en apport volontaire les biodéchets d’un quartier de Paris, ainsi que les données relatives...

PFAS et incinération : des mesures sur les fumées des UVE à partir de 2026

Les prélèvements sur les UIDD et les cimenteries auront lieu, eux, en 2025. Pour l’instant, à notre connaissance, rien n’est...

REP : la non-contribution brève est rattrapable sans majoration

Deux metteurs en marché de la filière DDS, membres du CA d’EcoDDS et qui n’avaient pas contribué début 2019, faute...

Déchets Infos n° 275 — 29 mai 2024

Au sommaire du numéro 275 de Déchets Infos (29 mai 2024) Dans l’actualité • Instance de régulation : la position contradictoire...

Régulation des REP : la position contradictoire des éco-organismes

Les éco-organismes veulent avoir, avec leurs adhérents, un « rôle central » dans les REP, mais des responsabilités partagées avec les autres...

Biodéchets : peut-on rendre obligatoire le compostage domestique et de proximité ?

Plusieurs collectivités et Amorce affirment qu’il devrait être possible d’imposer aux habitants, chez eux, le compostage domestique ou de pied...

Mégots : Alcome, sanctionné, conteste son astreinte

L’éco-organisme considère que sa mise en demeure et son astreinte sont mal fondées et que la liquidation partielle de l’astreinte...

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos