Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Les biodéchets aussi ont besoin de tri après collecte

Biodéchets collectés sélectivement à Lorient. Les refus de tri peuvent être composés de plastiques non biodégradables, de coquillages, d’os, etc.

En France, le taux d’indésirables dans les biodéchets est en moyenne de 5 %, ce qui rend nécessaire un tri après collecte. Le taux de refus de tri est forcément un peu plus élevé. Il pourrait augmenter si la collecte séparée et la tarification incitative se généralisent.

Une autre idée sous-jacente des dispositions de la loi Royal sur les biodéchets et le TMB est que la collecte séparée permettrait d’obtenir des biodéchets presque « purs » et que le compost qui en résulterait le serait aussi. A l’inverse, le TMB serait par nature « impur » et ne pourrait aboutir qu’à un compost de mauvaise qualité. C’est évidemment caricatural.

La qualité des composts de TMB est inégale mais ceux de dernière génération obtiennent des résultats excellents, notamment en termes d’impuretés. Par exemple […].

Quant aux biodéchets triés à la source, ils contiennent des indésirables (comme n’importe quels déchets triés) : sacs plastiques, emballages, pots de fleurs… (voir photo). Le tri après la collecte est donc nécessaire pour les enlever. Sur le plan technique, c’est un tri évidemment moins imposant que celui des ordures ménagères résiduelles (OMR) lorsqu’on extrait la fraction fermentescible, mais il reste néanmoins indispensable. […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 127.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Déchets Infos n° 269 — 28 février 2024

Au sommaire du numéro 269 de Déchets Infos (28 février 2024) Dans l’actualité • Emballages ménagers : la caractérisation générale des...

Emballages ménagers : la caractérisation générale des OMR en préparation

Citeo appliquera une méthode de caractérisation simplifiée par rapport au Modecom, pour réduire les coûts et coller davantage à l’objectif,...

Huiles minérales : Cyclevia gonfle ses chiffres de régénération en France

Dans son rapport sur 2022, l’éco-organisme Cyclevia donne un chiffre faux sur la régénération et le recyclage des huiles effectués...

Emballages ménagers : Léko engrange ses premières collectivités

L’éco-organisme « alternatif » des emballages Léko revendique 3 % de parts de marché chez les producteurs et 13 collectivités...

Gouvernance des REP : le poison des conflits d’intérêts

L’efficacité des éco-organismes pour atteindre leurs objectifs de prévention et de recyclage est lourdement affectée par deux conflits d’intérêts qui...

Déchets Infos n° 268 — 7 février 2024

Au sommaire du numéro 268 de Déchets Infos (7 février 2024) Dans l’actualité • OMR et apport volontaire : revirement...

OMR et apport volontaire : revirement judiciaire

Le juge des référés du TA de Toulouse autorise la communauté de communes Cœur de Garonne à maintenir la collecte...

Biodéchets : l’enjeu du broyat et de sa mise à disposition

Il y a peu de risque de manquer globalement de broyat, mais il y a des difficultés localisées et/ou temporaires...

PFAS : vers une mesure dans les incinérateurs

Le ministère envisage une campagne de mesure des PFAS dans tous les incinérateurs, aussi bien sur les fumées que sur...

DSREP : vers un accord entre l’Ademe et les éco-organismes ?

Des discussions sont en cours depuis plusieurs mois sur les modalités de fixation de la somme que les éco-organismes doivent...

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos