Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

Emballages : Léko entre deux eaux

Léko devra, s’il est réagréé, s’occuper aussi, comme Citeo, de la collecte des emballages hors foyer. (photo : Olivier Guichardaz)

Le petit éco-organisme des emballages ménagers Léko n’est plus agréé et n’est pas encore réagréé. Les pouvoirs publics seraient réticents à un réagrément. Léko défend son bilan sur la collecte des contributions. En cas de réagrément, il devra contractualiser avec des collectivités.

Léko, le deuxième éco-organisme de la filière emballages ménagers, se trouve actuellement dans une situation peu confortable et un peu baroque. Son agrément est arrivé à échéance fin 2022, aucun refus formel et définitif de non-réagrément ne lui a été signifié, mais il n’a pas (encore ?) été réagréé et est donc en attente de son réagrément.

Selon ses dirigeants, Léko avait envoyé, en juin dernier, un dossier de demande de réagrément. Pour mémoire, la réglementation oblige les éco-organismes en fin d’agrément et qui souhaitent de nouveau être agréés à remettre un (nouveau) dossier de demande d’agrément au moins six mois avant la fin de leur agrément (article R541-88 du Code de l’environnement).

La demande de réagrément avait été faite, souligne Léko, avec beaucoup d’incertitude puisqu’à l’époque, on ignorait quelle serait la nouvelle période d’agrément (1 an, ou 6 ans, ou une durée intermédiaire), quel serait le nouveau barème de soutiens aux collectivités, etc. […]

Le dossier complet dans Déchets Infos n° 246.


 

Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Mobilier : vers des soutiens sensiblement plus élevés

Mobilier : vers des soutiens sensiblement plus élevés Le projet de cahier des charges mobilier prévoit une hausse sensible des soutiens par rapport à 2018. Un organisme coordonateur devra être créé. La collecte, [ Lire la suite ]

Cahier des charges emballages et papiers : un projet avec réemploi mais sans consigne pour recyclage

Cahier des charges emballages et papiers : un projet avec réemploi mais sans consigne pour recyclage Le projet de cahier des charges prévoit une hausse des soutiens. Aucune mention n’est faite d’une éventuelle consigne pour recyclage. Le réemploi devrait être développé. [ Lire la suite ]

PFAS : pourquoi et comment la gestion des déchets est concernée

PFAS : pourquoi et comment la gestion des déchets est concernée Toutes les installations de traitement sont susceptibles de recevoir des déchets contenant des PFAS. On manque pour l’instant de normes, en premier lieu pour mesurer [ Lire la suite ]

Filière VHU : systèmes individuels et demande de report

Filière VHU : systèmes individuels et demande de report La filière VHU fonctionnera surtout avec des systèmes individuels. Plusieurs parties prenantes demandent un report de six mois du lancement de la filière. Les objectifs [ Lire la suite ]

Filière bateaux de plaisance : objectifs en baisse, coûts en hausse

Filière bateaux de plaisance : objectifs en baisse, coûts en hausse Le nouveau cahier des charges propose des objectifs beaucoup plus bas que ceux (non atteints) de l’agrément actuel. Les coûts de transport depuis le point [ Lire la suite ]

Filière bateaux de plaisance : les épaves en eau douce pourraient être exclues de la REP

Filière bateaux de plaisance : les épaves en eau douce pourraient être exclues de la REP La gestion des bateaux de plaisance et de sport abandonnés et des épaves devrait dès 2024 relever de la responsabilité des metteurs en marché, via [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire : prévention, réemploi, réutilisation, reconditionnement, recyclage émergent…

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

- Déchets Infos