Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

PET opaque : limites et bénéfices du malus

Le soutien au sur-tri du flux PET foncé pour extraire le PET opaque a été réduit de moitié en 2018.

Malgré le malus, le gisement d’emballages en PET opaque ne devrait pas baisser cette année, voire pourrait croître légèrement. Et Citeo pourrait percevoir plus avec le malus qu’il ne reversera pour aider les acteurs à faire face aux inconvénients de ce matériau.

On pensait que le malus appliqué sur les contributions des emballages en PET opaque aurait un effet bénéfique en dissuadant les conditionneurs d’utiliser ce matériau perturbateur du recyclage du PET, et que le recyclage des emballages en PET en serait donc facilité. Apparemment, c’est loin d’être le cas : selon les chiffres communiqués par Citeo, le gisement de PET opaque ne devrait pas baisser cette année. Mieux : Citeo, grâce au malus, devrait se constituer une forme de « cagnotte », seule une partie des fonds recueillis étant orientés vers l’aide au tri et au recyclage. Explications.

Depuis le début de l’année, les metteurs en marché qui vendent des produits emballés en PET opaque avec une charge minérale supérieure à 4 % doivent payer un malus de 100 % sur leurs contributions. En dessous de 4 % de charge minérale, les pouvoirs publics ont considéré que le PET opaque n’était pas trop gênant et que le malus ne devait pas s’appliquer. […]

Les recettes du malus […]
Les dépenses de Citeo […]
Résultat : une cagnotte, sauf si… […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 149.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

Paprec rachète Dalkia Wastenergy

Paprec rachète Dalkia Wastenergy Le groupe fondé et dirigé par Jean-Luc Petithuguenin devient le « troisième grand » du déchet en France, derrière Suez et Veolia, et se renforce dans le [ Lire la suite ]

Emballages : le Conseil d’Etat suspend le malus sur le « point vert »

Emballages : le Conseil d’Etat suspend le malus sur le « point vert » Le malus sur le « point vert » apposé sur les emballages, instauré par la loi AGEC, est suspendu en référé par le Conseil d’Etat, en attendant [ Lire la suite ]

Crématoriums : les métaux appartiennent aux défunts, selon le Conseil d'Etat

Crématoriums : les métaux appartiennent aux défunts, selon le Conseil d'Etat Le Conseil d’Etat a retoqué un projet de décret légalisant la valorisation des métaux extraits des cendres. Il considère que les métaux font partie du [ Lire la suite ]

Métaux extraits des cendres de crématoriums : une valorisation actuellement très contestable

Métaux extraits des cendres de crématoriums : une valorisation actuellement très contestable Les pratiques de la plupart des opérateurs funéraires et des récupérateurs des métaux extraits des cendres sont contestables, aussi bien en matière de transparence que [ Lire la suite ]

Waster, la start-up qui uberise la collecte des encombrants avec de gros risques

Waster, la start-up qui uberise la collecte des encombrants avec de gros risques Une start-up met en relation des « producteurs » de déchets et des « collecteurs », souvent non professionnels, dont l’identité n’est pas vérifiée, avec de gros risques de dépôts [ Lire la suite ]

Consigne sur les plastiques : une lourde facture et beaucoup d’incertitudes

Consigne sur les plastiques : une lourde facture et beaucoup d’incertitudes L’Ademe a fait réaliser un gros rapport sur les scénarios possibles de mise en œuvre de la consigne sur les bouteilles pour boissons en plastique [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème