Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

PET opaque : limites et bénéfices du malus

Le soutien au sur-tri du flux PET foncé pour extraire le PET opaque a été réduit de moitié en 2018.

Malgré le malus, le gisement d’emballages en PET opaque ne devrait pas baisser cette année, voire pourrait croître légèrement. Et Citeo pourrait percevoir plus avec le malus qu’il ne reversera pour aider les acteurs à faire face aux inconvénients de ce matériau.

On pensait que le malus appliqué sur les contributions des emballages en PET opaque aurait un effet bénéfique en dissuadant les conditionneurs d’utiliser ce matériau perturbateur du recyclage du PET, et que le recyclage des emballages en PET en serait donc facilité. Apparemment, c’est loin d’être le cas : selon les chiffres communiqués par Citeo, le gisement de PET opaque ne devrait pas baisser cette année. Mieux : Citeo, grâce au malus, devrait se constituer une forme de « cagnotte », seule une partie des fonds recueillis étant orientés vers l’aide au tri et au recyclage. Explications.

Depuis le début de l’année, les metteurs en marché qui vendent des produits emballés en PET opaque avec une charge minérale supérieure à 4 % doivent payer un malus de 100 % sur leurs contributions. En dessous de 4 % de charge minérale, les pouvoirs publics ont considéré que le PET opaque n’était pas trop gênant et que le malus ne devait pas s’appliquer. […]

Les recettes du malus […]
Les dépenses de Citeo […]
Résultat : une cagnotte, sauf si… […]

L’article complet dans Déchets Infos n° 149.


Vous êtes abonné

Vous pouvez :
  • télécharger ce numéro

    • après vous être connecté à «l'espace abonné»
    • et si le document est inclus dans votre formule d'abonnement.
A défaut, vous pouvez :

Vous n’êtes pas abonné

Vous pouvez :
  • vous abonner
    • possibilité d'inclure dans l'abonnement le dernier numéro paru
Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

[Exclusif] TGAP : les chiffres depuis 2008

[Exclusif] TGAP : les chiffres depuis 2008 Déchets Infos publie pour la première fois les chiffres de la TGAP sur la décennie 2008-2018 tels qu’ils ressortent des dernières données des Douanes (tonnages [ Lire la suite ]

Comment le gouvernement essaye de sauver la consigne

Comment le gouvernement essaye de sauver la consigne Le cabinet de Brune Poirson propose diverses versions alternatives visant à sauver le projet de consigne, sans parvenir à convaincre les opposants. Est-ce le signe que [ Lire la suite ]

Elimination des invendus : pourquoi le projet du gouvernement risque d’être inefficace

Elimination des invendus : pourquoi le projet du gouvernement risque d’être inefficace Le projet de loi sur l’économie circulaire interdit l’élimination des invendus mais pas leur destruction, et ne définit pas ce qu’est un invendu. Il pourrait [ Lire la suite ]

Perturbateurs endocriniens : le gouvernement oublie les retardateurs de flamme bromés

Perturbateurs endocriniens : le gouvernement oublie les retardateurs de flamme bromés La nouvelle stratégie sur les perturbateurs endocriniens ne parle pas du tout des plastiques bromés présents dans de nombreux déchets. Actuellement, toujours aucun tri des [ Lire la suite ]

90 % de collecte des bouteilles en PET sans consigne : c’est possible

90 % de collecte des bouteilles en PET sans consigne : c’est possible La poursuite de l’extension des consignes de tri des plastiques permettrait d’atteindre 90 % de collecte dès 2022 sur le périmètre du service public (hors consommation [ Lire la suite ]

Le projet de consigne en mauvaise posture

Le projet de consigne en mauvaise posture Le cabinet de Brune Poirson craint un rejet du projet par le Sénat puis par l’Assemblée nationale. Il a demandé aux metteurs en marché « des [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème

A découvrir

Déchets Infos apprécie et recommande Incidences, la lettre de l’environnement.

Menu