Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets

DDS : le pataquès des assimilés

Au fil du temps, la filière qui devait concerner les déchets diffus spécifiques (DDS) ménagers et assimilés s’est restreinte aux seuls DDS ménagers. Une nouvelle interprétation des textes pourrait cependant réintégrer les assimilés, ce qui simplifierait les choses pour les collectivités.

Les déchets diffus spécifiques (DDS) des artisans et commerçants seront-ils ou non inclus dans la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) en cours de montage ? A croire ce qui a pu être dit lors du colloque de l’Ademe, non. Ce qui fait hurler les collectivités qui les reçoivent déjà dans leurs déchetteries comme déchets assimilés, et qui se voient mal, une fois la filière démarrée, faire coexister, au sein de leurs déchetteries, deux flux de DDS : les ménagers et les non ménagers. Mais il semble que les pouvoirs publics aient entendu le message et se soient ravisés.

A l’origine, l’engagement n° 250 du Grenelle de l’environnement était on ne peut plus clair. Il prévoyait d’« instaurer un outil adapté pour les déchets dangereux des ménages et assimilés », ce qu’on appelait alors les déchets dangereux diffus (DDD). Mais il fallait traduire cet engagement dans un texte de loi, et c’est là que les choses ont commencé à se gâter.

La suite est réservée aux abonnés. Si vous êtes abonné, rendez-vous dans l’espace abonné, à gauche de la fenêtre, et indiquez votre login et votre mot de passe.
Article paru dans Déchets Infos n° 10.
Plus de renseignements sur l’abonnement ici.

Achats en ligne :
  • Votre panier est vide.

Actualités

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ?

TEOM et REOM : plusieurs annulations pour quels remboursements ? Trois collectivités ont subi récemment des décisions judiciaires annulant leur délibération fixant le taux de taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) ou leur grille tarifaire [ Lire la suite ]

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris

Fin des emballages plastiques à usage unique : la montagne AGEC va accoucher d’une souris Le ministère de l’Ecologie reconnaît que l’objectif de fin des emballages en plastique à usage unique, fixé pour 2040 par la loi anti-gaspillage (AGEC), est [ Lire la suite ]

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets

DDS : la filière étendue aux assimilés et à de nouveaux déchets Cartouches de gaz, aérosols, teintures, encres et produits à base d’hydrocarbures font désormais partie du périmètre. La filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) applicable aux [ Lire la suite ]

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE

Derichebourg en « négociations exclusives » pour acheter GDE L’achat, s’il se fait, devrait aboutir d’ici au moins « 6 à 9 mois ». Le nouvel ensemble pourrait représenter, à terme, près de 50 % du marché du [ Lire la suite ]

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions

Emballages plastiques à usage unique : une réduction possible sous conditions Un rapport publié par le ministère de l’Ecologie souligne le manque de données sur les impacts environnementaux des emballages en plastique à usage unique, de [ Lire la suite ]

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse

Plastiques : du « 100 % recyclé » au « 100 % recyclable », le glissement d'une promesse La promesse de campagne d’Emmanuel Macron de « permettre 100 % de plastique recyclé d’ici 2025 » est transcrite dans les textes de manière non contraignante. On se souvient [ Lire la suite ]

A découvrir

L’Echo circulaire, la lettre professionnelle du recyclage et de l’économie circulaire

Toutes les archives

Nos articles classés par thème